Leboncon.fr

iggy

Il y a sa gueule, magnifique, forcément magnifique… Il baragouine 3 mots, branche la Fender que vient d’amener un gars et tape le boeuf avec lui. On se pince pour y croire : merde, c’est Iggy, on ne rêve pas, c’est l’Iguane!!

La publicité joue sur la proximité et sur les méga-surprises que nous réserve son catalogue sans fin. Même derrière les tonnes d’objets qui sont à vendre sur le site, où le rébarbatif le dispute à l’insignifiant, en fouillant bien, ou avec beaucoup de chance, toi aussi tu peux faire une découverte extraordinaire, en tant que vendeur, ou en tant que client… Le choc émotionnel est toujours présent, même après 10 visionnages anxieux : Mais qu’est-ce qu’il fout là notre Stooge préféré ? On me dira qu’il n’a plus vingt ans, que la couverture santé d’Obama, il doit y croire moyen et que les séances fitness il faut que quelqu’un les casque… Mais merde, leboncoin.fr, LEBONCOIN.FR !! Et puis, on se dit qu’on a pas le droit de juger, qu’il a donné tellement, que montrer son sexe sur toutes les scènes du monde, bouffer du plancher avec les échardes qui vont avec, se balancer du haut des lights à 20, 30, 40, 50 et (mais oui, ma bonne dame, je vous fait le doublé « sexe-lights ») à 60 piges, voir les frangins Asheton décrocher l’un après l’autre (2009 et 2013), non, on se dit qu’on n’a pas le droit de juger, pas le droit de passer la corde à la branche de l’arbre pas même pour accrocher le gars qui a eu l’idée de la pub au « bon coin ». J’en étais là de ma réflexion post-traumatique quand j’ai jeté un œil sur le film « Les Gamins« . Un Chabat un peu en roue libre mais bon, le ton badin et les répliques qui font mouche me disent que la « french comedy » est là, certes, mais que l’on peut y survivre en prenant un minimum de plaisir. Et puis bam, au détour du scénar, alors que Max Boublil incarne un musicien raté et qu’il fait écouter la maquette de son morceau pourri à un agent véreux (Arié Elmaleh), voilà que notre Iggy (désormais « national » ») entre dans le bureau et dès les premiers « accords » de la chose, crie au génie et veut absolument faire quelque chose avec l’Artiste qui a pondu un truc aussi chouette…Je vous assure. Le riff du morceau en question n’a pourtant pas le tranchant de celui de « I wanna be your dog » ou de « 1969 » et la rythmique n’a pas la pêche de « Lust for life »!! La voix c’est une catastrophe et les paroles… Dans n’importe quelle toile ricaine, la production aurait payé un gang de fines lames et aurait présenté un morceau crédible. Mais là… Il suffisait pourtant d’entrouvrir la porte d’une cave, et de dégoter n’importe quel groupe keupon qui y répétait pour effleurer la tant recherchée street-crédibilité. Je me suis senti gêné, affreusement gêné… Et Mr Pop qui déboule comme Lou Ravi (à ne pas confondre avec Lou Reed, autre récent partant pour le « Rock’n Roll Heaven ») et qui, tout sourire, insiste : « il me le faut, c’est trop great, etc… » On le retrouve quelques instants plus tard sur TF1 où il remet le couvert : « un jeune artiste qui a un tel talent, magnifique, etc… »

Il n’y-a qu’une explication à cette deuxième vision de cauchemar : Iggy a signé un contrat « package » : d’abord la publicité : « équivalente à une pub de Nike de 2 minutes qui passerait à l’entracte du Super-Bowl, je t’assure… » d’après son agent (la corde est assez solide), ensuite le film : « imagine Tarantino qui écrirait un scénario où tu serais un p***** de salopard de méchant… » et on va avoir droit à, je sais pas moi, un jeu télé peut-être (« Des Stooges et des lettres » ?)

J’espère seulement qu’Optic 2000, sans doute futur employeur du punk de Detroit, lui à déjà fait des lunettes à sa vue et qu’il verra suffisamment de zéros sur le bout de papier qu’il signera pour cicatriser son amour-propre en nous décochant un grand et beau doigt d’honneur.

Pardonne mais n’oublie pas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s