Mustang, Ecran Total et Instant T…

Mustang

Alors que sort « Ecran Total », troisième disque du groupe Mustang, qualifié de « meilleur disque du plus grand groupe pop français du moment » (Pierre D du site « Album Rock« ), petit retour sur la discographie atypique du « plus grand groupe rock français de tous les temps » (Patrick Lumeurs du site Lumeurs Du Mot-Ment -bougez pas, c’est ici!)…

Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire  pour que le lecteur de blog clique sur « Lire la suite »!!… Regardez ce chapeau d’article et les déclarations quelque peu outrancières et définitives : « meilleur disque du plus grand groupe pop français du moment » et ma propre surenchère « plus grand groupe rock français de tous les temps« . Ca ne veut rien dire en soi, car un disque peut vous enthousiasmer à la première écoute et ainsi s’attirer vos dithyrambes en toute bonne foi, alors que quelques jours plus tard vous n’en pourrez plus des chansons et réclamerez de la chair fraîche et un nouveau nom d’artiste que vous propulserez en haut de vos charts perso. Attention, je ne dis pas que Pierre D n’est pas convaincu de ce qu’il écrit ou que je ne pense pas que Mustang ne soit pas actuellement tout en haut de mon Panthéon des groupes de rock tricolores, mais simplement que le fait d’appuyer sur le bouton « publier » du blog propulse ce que l’on écrit (et publie, donc) dans la quasi-Eternité. J’en tremble encore et il me vient même à l’instant une image ou plutôt une phrase « pour des siècles et des siècles… » prononcée avec un maximum d’écho par un vieux monsieur en robe grenat et sur un gros accord d’orgue – marque Viscount, modèle Prestige 50 – que vient de plaquer une vieille dame à la chevelure rosée et aux lunettes sévères)…

Toujours pas un mot sur Ecran Total ou sur les deux précédents disques de Mustang (A71 et Tabou). Et il n’y en aura pas, en fait… ou très peu… Pour le groupe clermontois la Sainte-Trinité (guitare-basse-batterie) se transforme de plus en plus en Synthé-Trinité (synthés-guitare-synthés). Le grand écart Kraftwerk-Cochran-Daho en somme : Kraftwerk mais avec des envies de Suicide, Cochran qui hoquette  sur une boite-à-rhytme et le sens mélodique de Daho… avec une voix… Tout était dit en 2009 à la fin du premier disque (« bye-bye les guitares, bye-bye harmonie » sur « C’est Fini« ) ou sur le seul « tube » du gang « Le Pantalon » (« je me suis lassé de leurs conversations, trop cul-cul la praline et de leurs mauvaises chansons » qui parle des gens de « gôôôche » et des manifs syndicales suivant le regard d’un opportuniste à la veste valseuse mais qui pourrait bien parler de la musique en général et de la bienséance rock en particulier.  La chanson atteint facile le niveau et le ton d’un Dutronc (dans « l’opportuniste » justement). Avec la question qui en découle et qui a valu à Mustang d’être taxé de cons de réacs : le texte de la chanson transcrit-il le simple point de vue d’un personnage inventé ou l’intime conviction de l’auteur de la chanson ? On s’en fout un peu, à vrai dire (et avouons quand même, qu’effectivement les mauvaises chansons pullulent dans beaucoup de manifestations!!). Reconnaissons au groupe un certain courage et même un courage certain. Loin de fuir les polémiques, que ce soit dans leurs textes ou leur musique, les musiciens les prennennt à bras le corps et semblent s’en délecter (voir la reprise de… Booba! et le torrent de commentaires bileux qui suit le clip) . Tout ce qui les éloigne de plus en plus du « format rock », les propulse en fait vers la quintessence de cette musique. On le sait depuis les Clash et bien avant même, pas besoin de jouer du rock pour ETRE rock… Et c’est à l’aune de cette sentence définitive que je vous engage à écouter n’importe lequel des trois albums et à découvrir, sinon « le plus grand groupe de rock français de tous les temps« , du moins un des plus intelligents du moment…

Mustang – Le sens des affaires –

Ps : damn it, j’ai oublié de vous parler du Ep de reprises (« Mustang Reprend » ou l’on croise Bashung, Brassens, Coutin ou Gainsbourg) et de la super reprise de « La Forêt » de Lescop, groupe avec lequel on découvre un cousinage évident…

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s